x Aidez-nous à mettre fin aux conditions de travail éprouvantes d'Amazon en Inde !

La grève se poursuit pour une durée indéterminée dans le cadre du système de sécurité sociale du Pérou

12.10.23

La grève se poursuit pour une durée indéterminée dans le cadre du système de sécurité sociale du Pérou

Le 10 octobre dernier, les syndicats FED-CUT, SUNESS et SINAPS, affiliés à UNI Global Union, qui représentent les travailleurs du Seguro Social de Salud, EsSalud , au Pérou, ont lancé une grève illimitée au niveau national. La raison en est l'absence de dialogue avec le gouvernement et le non-respect de l'accord conclu le mois de juin en vue de l'octroi d'une prime de licenciement à tous les travailleurs et à toutes les travailleuses. Au jour d'aujourd'hui, les organisations syndicales se sont présentées devant le ministère du travail et de la promotion de l'emploi.

"Nous ne comprenons pas la faible empathie du viceministro de Trabajo, Dr Juan Navarro, qui ne nous a pas cité pour une réunion extra-procédurale, bien qu'il soit en train de faire face à un troisième jour de grève. Nous demandons que la négociation collective soit respectée et que la voix de tous les travailleurs de la sécurité sociale soit entendue. Nous exigeons une solution rapide à notre problème et le respect de la loi".a déclaré María del Pilar Arevalo, secrétaire générale du SUNESS.

De son côté, Wilfredo Ponce, secrétaire général de Fed-Cut, a déclaré : "Continuer avec notre moyen de lutte, avec la grève indéfinie, c'est continuer à utiliser notre droit constitutionnel pour défendre notre convention collective, nos droits collectifs et l'absence de précarisation de l'emploi des travailleurs".

Enfin, Giovanna Aybar, secrétaire générale du SINAPS, a déclaré : "En tant que représentants des travailleurs, nous demandons le respect de l'accord et de la négociation collective, qui est un droit que personne ne doit violer. Queremos diálogo, que nos escuchen como trabajadores y trabajadoras y que podamos seguir avanzando para garantizar buenas condiciones laborales, así como una buena atención a los usuarios"

Les affiliés ont également dénoncé l'intervention du FONAFE, le Fonds national de financement de l'activité économique de l'État, dans les décisions relatives à EsSalud, qui ne permet pas l'application de cet accord et qui porte préjudice à 60 millions de travailleurs et de travailleuses du secteur de l'assurance. De même,les organisations syndicales dénoncent les atteintes à la liberté syndicale et les sanctions .

UNI Américas a demandé aux autorités péruviennes une solution immédiate en réponse au conflit, exhortantle gouvernement à respecter la négociation collective et exprimant son soutien aux travailleurs et travailleurs dans cette lutte.

 

Pérou