x Aidez-nous à mettre fin aux conditions de travail éprouvantes d'Amazon en Inde !

Euronews : le journalisme d'intérêt public en danger - Lire l'article d'opinion conjoint d'Oliver Roethig, secrétaire régional de UNI Europa et de Ricardo Gutierrez, secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes.


À la suite du rachat d'Euronews l'année dernière, son nouveau propriétaire a décidé de procéder à une refonte éditoriale et à des licenciements massifs. En juillet 2022, ALPAC Capital a pris une participation majoritaire de 88 % dans Euronews, en payant une commission non divulguée, ce qui a suscité une vive controverse. Ce fonds d'investissement basé au Portugal entretient des liens étroits avec le premier ministre hongrois d'extrême droite, Viktor Orbán.

La direction a annoncé son intention de licencier la majeure partie du personnel permanent - 197 sur 349 - au siège de Lyon. La connaissance institutionnelle de l'héritage de mission publique d'Euronews serait ainsi effacée.

La Commission européenne est l'un des principaux bailleurs de fonds d'Euronews depuis le premier jour. Au cours des trois dernières décennies, elle a investi des centaines de millions d'euros dans la construction des médias européens. Elle ne peut pas permettre au nouveau propriétaire de dépouiller Euronews de ses actifs, en vendant ses bâtiments, en licenciant son personnel et en mettant en péril sa réputation.