x Aidez-nous à mettre fin aux conditions de travail éprouvantes d'Amazon en Inde !

Les travailleurs de l'opéra italien obtiennent leur première convention collective en 20 ans

22.01.24

Les travailleurs de l'opéra italien obtiennent leur première convention collective en 20 ans

Les travailleurs des fondations d'opéra-symphonie italiennes ont voté pour accepter les termes d'une nouvelle convention collective dans le secteur, mettant fin à une impasse de 20 ans dans les négociations avec les employeurs.

L'accord avec les syndicats affiliés à UNI Global , SLC-CGIL et FISTEL-CISL, ainsi qu'avec d'autres syndicats représentant les travailleurs du secteur, intervient après que les travailleurs ont mené des actions de grève successives lors de la première de chaque opéra depuis le 17 octobre 2023.

Après de longues négociations, les parties ont convenu de diviser le renouvellement en deux phases, la première couvrant les années 2019-2020-2021 et la seconde 2022-2023-2024. La première phase prévoit une augmentation salariale mensuelle de 4 % à partir de janvier 2024, un paiement unique de 8 % du salaire moyen, ainsi que d'autres primes. Les syndicats vont maintenant commencer à négocier de nouvelles conditions et augmentations salariales pour la deuxième phase.

Il est important de noter que la période de négociation économique est désormais liée aux négociations sur la fonction publique, qui ont lieu tous les trois ans.

Riccardo Fazioli de FISTEL-CISL a déclaré :

"Il s'agit d'un bon accord et d'un premier pas important vers un retour à la norme de négociation d'un nouveau contrat tous les trois ans. Le climat a changé et nous avons montré que nous sommes déterminés à construire notre mouvement syndical et à continuer d'améliorer les salaires et les conditions de travail."

Johannes Studinger, directeur de l'UNI Media, Entertainment & Arts, a déclaré : "Nous sommes très heureux d'être en mesure d'offrir des services de qualité à nos clients :

"Les actions courageuses des travailleurs de l'opéra en grève ont eu un impact important et ont forcé les employeurs à s'asseoir à la table des négociations. Nous félicitons nos affiliés SLC-CGIL et FISTEL-CISL ainsi que tous les syndicats impliqués, et nous sommes convaincus que les employeurs se montreront disposés à négocier à l'avenir".