x Aidez-nous à mettre fin aux conditions de travail éprouvantes d'Amazon en Inde !

Les problèmes des employés de Nepal Telecom attirent l'attention après la grève de la faim du président

19.12.23

Les problèmes des employés de Nepal Telecom attirent l'attention après la grève de la faim du président

M. Shankar Lamichhane, président d'UNICTS Nepal et membre du conseil d'administration de Nepal Telecom, a mis fin à sa grève de la faim après être parvenu à un accord avec la direction et le conseil d'administration de l'entreprise pour résoudre les problèmes critiques qui affectent les employés. M. Lamichhane, qui représente les intérêts des travailleurs au sein du conseil d'administration, avait entamé la grève le 17 décembre devant le bureau du directeur général à Katmandou afin de faire la lumière sur des problèmes longtemps ignorés au sein de Nepal Telecom.

Bien que Nepal Telecom soit le premier contribuable du pays et une entité rentable avec 8 milliards de roupies népalaises (environ 60 millions de dollars américains) de bénéfices en 2022, des défis sous-jacents ont persisté. Il s'agit notamment de la mise en œuvre des conventions collectives et des droits de ses quelque 4 000 employés.

La grève, motivée par la réticence de la direction à s'attaquer aux principaux problèmes de bien-être des employés, tels que la sécurité sociale, les prestations de retraite et les améliorations opérationnelles, visait à susciter des changements significatifs dans la culture et le processus décisionnel de l'entreprise. M. Lamichhane a également insisté sur la nécessité de faire preuve de transparence en faisant évaluer les projets par des tiers et en respectant les conventions collectives conclues avec les syndicats.

L'action a reçu le soutien des quatre syndicats de Nepal Telecom et des 21 syndicats nationaux regroupés au sein du Conseil de liaison d'UNI Nepal. Au bout de 27 heures, les syndicats, la direction et le conseil d'administration sont parvenus à un consensus, ce qui a conduit Lamichhane à mettre fin à sa grève le 18 décembre, en acceptant symboliquement un jus de la part du secrétaire du ministère de la communication.

Rajendra Acharya, Secrétaire régional d'UNI Asie et Pacifique, a salué la résolution, soulignant qu'elle témoignait du rôle des syndicats dans la garantie de l'équité et la promotion d'un environnement de travail équilibré au sein de Nepal Telecom :

"Nous apprécions la coopération et la compréhension dont ont fait preuve toutes les parties concernées. Le conseil d'administration a fait preuve d'un engagement louable en faveur de l'équité et de la justice en répondant aux demandes. La résolution de cette affaire renforce non seulement l'importance des syndicats au sein de Nepal Telecom, mais souligne également l'engagement de l'entreprise et des syndicats à maintenir un environnement de travail harmonieux et équitable".

 

Nouvelles

TIC et services connexes

Népal