Promouvoir des lieux de travail plus diversifiés et plus inclusifs dans le secteur audiovisuel

28.05.24

Les partenaires sociaux européens ont organisé une table ronde européenne sur l'inclusion dans le secteur audiovisuel afin d'échanger les meilleures pratiques en matière de politiques de diversité.

Promouvoir des lieux de travail plus diversifiés et plus inclusifs dans le secteur audiovisuel

Les syndicats et les employeurs européens ont organisé une table ronde européenne sur l'inclusion dans le secteur audiovisuel le 30 avril 2024 à Berlin. Cette table ronde s'inscrivait dans le cadre d'un projet de deux ans financé par l'UE et visant à améliorer la capacité du secteur à mettre en œuvre des politiques de diversité.

L'événement de Berlin était la dernière table ronde d'une série de quatre organisées en 2023-2024. Les trois premières tables rondes ont examiné les concepts et les définitions, ainsi que les outils de suivi de la diversité. Elles ont également abordé l'intersectionnalité, les stratégies d'IED, les parcours éducatifs dans le secteur et la diversité à l'écran. Les ressources et les rapports des tables rondes précédentes sont disponibles en ligne.

Bonnes pratiques

Au cours d'un premier panel, des professionnels européens ont partagé leurs bonnes pratiques et leur engagement à changer l'industrie. L'Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels en Espagne, le Collectif 50/50 en France, le radiodiffuseur public WDR en Allemagne et Screen Producers Ireland ont permis d'aborder et de discuter de différentes dimensions clés des politiques de diversité : l'inclusion des professionnels handicapés, la représentation des transgenres, la diversité des salles de rédaction et la nécessité de lutter contre les stéréotypes dans les représentations, l'impact des bases de données de professionnels d'origines diverses et des programmes de mentorat.

Le deuxième panel s'est concentré sur la situation en Allemagne. Grâce à la participation d'organisations sectorielles clés telles que Die Neuen deutschen Medienmacher*innen, ARD Degeto Film GmbH, Themis Vertrauensstelle e.V., des outils concrets et des processus de transformation ont été discutés, sans hésiter à aborder les défis souvent rencontrés lors de l'adoption de nouveaux protocoles et de nouvelles méthodes de travail. Björn Bohning, PDG de Produktionsallianz, a souligné le "processus permanent" que constitue la promotion de la diversité, déclarant que "la promotion de la diversité et de l'inclusion nécessite d'autres mesures que la simple lutte contre la discrimination". Matthias von Fintel, responsable des médias, du journalisme et du cinéma chez ver.di, a ajouté : "Nous voulons tous contribuer à des productions et des environnements de travail plus ouverts. [...] Nous avons besoin d'un véritable changement qui s'accompagne d'un changement de point de vue."

Quelle est la prochaine étape ?

Les partenaires sociaux européens entreront bientôt dans une phase de négociation d'un cadre européen d'actions sur la diversité et l'inclusion dans le secteur audiovisuel, dans le but de fixer des objectifs communs et de proposer des recommandations pour améliorer la capacité de l'industrie à mettre en œuvre et à promouvoir des politiques de diversité.

Ils tiendront une conférence à Bruxelles le 19 novembre 2024 pour conclure le projet et présenter l'état d'avancement des négociations.

Pour plus d'informations sur le projet, pour lire les rapports des tables rondes, pour visionner les tables rondes en ligne en différé, et pour consulter la liste des ressources européennes collectées dans le cadre du projet, visitez le site web.

Ce projet, cofondé par l'UE, est une initiative conjointe de tous les partenaires sociaux qui composent le Comité de dialogue social européen dans le secteur audiovisuel : l'Union européenne de radio-télévision (UER), l'Association européenne de production audiovisuelle (CEPI), la Fédération internationale des associations de producteurs de films (FIAPF), l'Association des radios européennes (ARE), l'Association des services commerciaux de télévision et de vidéo à la demande en Europe (ACT), la Fédération européenne des journalistes (FEJ), la Fédération internationale des acteurs (FIA), la Fédération internationale des musiciens (FIM), et le secteur Media, Entertainment & Arts de UNI Europa (EURO-MEI).

Nouvelles

Médias, divertissement et arts

UNI Europa