UNI Africa Lancement d'une campagne de lutte contre le harcèlement en Côte d'Ivoire

17.05.24

UNI Africa Lancement d'une campagne de lutte contre le harcèlement en Côte d'Ivoire

UNI Africa a lancé une vaste campagne de lutte contre le harcèlement en Côte d'Ivoire, visant en particulier à relever les défis auxquels sont confrontées les femmes dans le secteur de la sécurité. La campagne a débuté par une session de formation de trois jours axée sur l'autonomisation des travailleurs, par le biais d'une formation au leadership en matière d'organisation, de compétences en matière de négociation collective et de sensibilisation à la violence sur le lieu de travail.

Un groupe de 25 travailleurs, dont 15 femmes et 10 hommes, de l'affilié ivoirien d'UNI, SYNASCI, a participé au programme. Ils ont reçu une formation spécialisée pour améliorer leurs capacités de leadership et ont également participé à un programme de mentorat conçu pour renforcer leur rôle dans la lutte contre le harcèlement sur le lieu de travail.

La campagne met en lumière des problèmes cruciaux tels que l'absence d'installations spécifiques à chaque sexe, comme des vestiaires et des toilettes séparés, des uniformes conçus pour les corps masculins et le harcèlement sexuel. Certains hommes du secteur sont connus pour profiter de leur supériorité pour exiger des faveurs sexuelles en échange d'un travail dans des entreprises préférées, et les femmes qui refusent sont déconsidérées ou perdent même leur emploi. Ces conditions ont fait du lieu de travail un environnement extrêmement difficile pour les femmes, conduisant souvent à l'insécurité de l'emploi et à des revers professionnels.

En réponse à ces problèmes, UNI Africa a adopté une position proactive. "Cette campagne est une réponse à l'appel urgent des femmes du secteur qui sont confrontées à des injustices quotidiennes souvent négligées", a déclaré Keith Jacobs, secrétaire régional de UNI Africa. "Notre objectif est de veiller à ce que chaque travailleur, quel que soit son sexe, bénéficie d'un environnement de travail sûr et respectueux. L'autonomisation par l'éducation, le plaidoyer et l'organisation est la clé pour changer le discours".

Dans le cadre de la campagne, les participants ont reçu des affiches à apposer sur leur lieu de travail afin de promouvoir la sensibilisation et d'encourager les discussions sur ces questions essentielles. Les résultats de ces initiatives seront utilisés pour affiner la campagne et étendre sa portée.

UNI Africa prévoit d'étendre cette campagne à tous les secteurs syndicaux du continent et, si nécessaire, de l'adapter à d'autres secteurs confrontés à des défis similaires.

Cette initiative marque une étape cruciale dans les efforts déployés par UNI Global Union pour promouvoir un lieu de travail exempt de harcèlement, où les femmes peuvent s'épanouir sans craindre la discrimination ou les abus.